Accueil > Notre Histoire > Histoire de l'entreprise d'électricité générale
Accueil Santerne Alsace
 
Nous contacter
  Notre Histoire
SANTERNE
 
En 1932, Louis SANTERNE s’installe comme artisan électricien à Farbus, dans le Pas-de-Calais. Avec son fils André, qui le rejoint en 1945, il crée une nouvelle entité en 1949 qui, à la Libération, participe aux travaux de reconstruction des chemins de fer puis, en 1951, établit son siège à Arras.
Durant les années 50, l’entreprise constitue une équipe d’ingénieurs et de techniciens qui représenteront le noyau stable de l’encadrement pendant quarante ans.
SANTERNE étend son activité aux réseaux aériens et souterrains, qu’elle exécute pour le compte d’EDF et pour les collectivités locales ainsi qu’aux travaux électriques industriels et tertiaires.
SANTERNE collabore également avec l’armée de l’air en équipant des bases en France, puis en Algérie.

En 1962, l’entreprise, qui emploie 200 salariés, se transforme en SA.
Sous l’impulsion d’André SANTERNE, le P.D.G., et de Roland PIGE, le Directeur Général, elle connaît pendant plus de deux décennies un développement continu. Elle crée des agences et des centres de travaux dans de nombreuses régions françaises, accélère sa diversification dans tous les métiers de l’électricité, et participe à des chantiers majeurs : électrification de la ligne Marseille – Vintimille de la SNCF ; balisage de l’Aéroport d’Orly ; équipement des sites sidérurgiques d’Usinor à Dunkerque et de la Sollac à Fos-sur-Mer ; rénovation des installations électriques et des équipements d’une quarantaine de bases aériennes en France, dans le cadre d’un marché national pluriannuel ; construction de l’aéroport civil de Bouaké en Côte d’Ivoire ; équipement de l’usine de retraitement de déchets nucléaires de la Hague…

En 1986, la Compagnie Générale des Eaux rachète la société par l’entremise de trois de ses filiales :
  • Compagnie Générale de Chauffe (60%),
  • Campenon Bernard (20%),
  • GTIE (20%).
SANTERNE qui compte alors 1500 salariés, poursuit son développement sur l’ensemble du territoire français et à l’international.
En 1997, SANTERNE restée filiale directe de la Compagnie Générale des Eaux est intégrée à la SGE, à côté des autres sociétés de travaux électriques du groupe. Cette intégration donne une nouvelle dimension à la division ingénierie et travaux électriques de la SGE sous la bannière du groupe GTIE.

En 1998, la Compagnie Générale des Eaux devient Vivendi.

En 2000, le groupe Vivendi se sépare de la SGE pour se concentrer sur d’autres activités.

C’est ainsi que la SGE devient le Groupe VINCI en 2000, premier groupe mondial intégré de concessions-construction.
Enfin, en janvier 2003, le groupe GTIE devient VINCI Energies.

Aujourd’hui, VINCI Energies est leader en France et un acteur de premier plan en Europe, des technologies des énergies et de l’information.
 
 
     
 
La trace des bâtisseurs
   
       
SANTERNE ALSACE
 
En 1979, création de l’agence SANTERNE ALSACE à Schiltigheim.

Dans les années 1990, SANTERNE ALSACE accélère son développement et renforce ses équipes.

En 1993, l’entreprise déménage dans les locaux actuels à Niederhausbergen.

En juin 2003, la maison mère SANTERNE S.A., filialise ses implantations dans la région Est par apports partiels d’actifs.
SANTERNE ALSACE devient alors une Société par Actions Simplifiée (SAS), filiale
de VINCI Energies Est, dont le siège social est à Niederhausbergen.

Durant ces décennies, SANTERNE ALSACE a participé à différentes réalisations pour le compte du Ministère de la Défense, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Strasbourg, de nombreux centres hospitaliers, des institutions Européennes, de la Communauté Urbaine de Strasbourg, des Ministères de la Justice, de l’éducation, des compagnies de transports ainsi que pour des industriels.

Les principaux chantiers majeurs :
  • Balisages de l’aéroport de Strasbourg,
  • Extensions et modifications de l’aéroport de Strasbourg,
  • Différents travaux sur les bases aériennes et les casernements,
  • La Gestion Technique Centralisée (GTC) du Parlement Européen IV,
  • Les électrifications des polders de la Moder et d’Erstein,
  • La construction, la restructuration et la mise en sécurité de différents centres hospitaliers en Alsace.
 
 
     
 
L'entreprise
     
Retour   Haut de page
Agence de pub  Creation de site
 Nous contacter  |  Mentions légales  |  Plan du site